Wednesday, April 15, 2009

Dédé à travers les brumes

J'suis retournée au cinéma ce soir. J'suis allée voir ce film de Dédé Fortin. J'en suis encore boulversée.
.
Synopsis:
En 1997, André «Dédé» Fortin se retire en Estrie avec les Colocs, le groupe rock dont il est le leader, afin d'y enregistrer «Dehors Novembre», leur troisième album. Confronté à des musiciens impatients, en pleine rupture amoureuse, Dédé oscille entre moments de création et périodes d'angoisse. Le natif du Saguenay revisite alors son passé: son arrivée à Montréal en 1984, ses études en cinéma avec son ami Éric Henry, sa rencontre avec l'harmoniciste français Pat Esposito, cofondateur des Colocs, les spectacles festifs du groupe, l'amertume de la défaite du référendum de 1995, etc. Malgré le vif succès remporté par «Dehors Novembre», Dédé sombre dans la dépression. Le 8 mai 2000, il s'enlève la vie dans son appartement de Montréal.
.
C'est un film québécois extraordinaire. Dédé était un artiste que je connaissais seulement avec quelques chansons qui jouaient à la radio. J'ai adoré la façon dont le film est fait - surtout quand on voit la manière dont ses idées de chansons venaient et comment ça pouvait se dérouler dans leur création d'album. C'était très intéressant. Ce film est un grand hommage à un artiste qui avait le mal de vivre ... surtout à la fin de sa courte vie.
.
J'ai hâte d'écouter les CDs à nouveau et aussitôt que le film sort en DVD, je vais me le procurer. C'est vraiment un film fantastique.


Rating: 10/10








Le Répondeur - Les Colocs

5 comments:

Anonymous said...

Je n'ai pas vu le film Dédé... Je me fie totalement à ton jugement pour avoir lu quelques unes de tes critiques... Mais ce qui m'avait dérangé à l'époque c'est qu'on avait d'un suicidé un Héros... et il semble que ça continue avec le film... Toi qui côtoies les ados, tu ne crois pas que le message pourrait être mal interprété... la cousine Josée

Anonymous said...

attends, lire : on avait FAIT d'un suicidé un Héros...

Et tu avais raison c'était super bon Barcelona....

Bisou,

Bonne fin de semaine avec ton amoureux!

Josée XX

Anne-Julie said...

Le film n'est pas fait pour rendre Dédé Fortin un héros. Crois-moi là-dessus. Il n'est pas un héros dans le film.
-On le voit dans sa douleur d'avoir perdu des gens qui lui étaient très chers... (musicien et copines)
-On le voit au désespoir quand il faut qu'il produise des textes et qu'il est en panne d'inspiration.
-On le voit démoli au moment où le NON l'avait emporté. (je l'étais aussi)

On a de la difficulté à comprendre ce qu'une personne pense avant de se suicider... on ne le sait pas ce qu'il pensait à ce moment-là. Par contre, on voit comment il était dans les jours avant - comment les gens autour de lui ne le voyaient pas comme un homme qui allait se suicidé (ce qui est souvent le cas).

Comme tu l'as écrit, je côtois des ados - mais je ne crois pas du tout que ce film inciterait les gens à commettre un acte comme ça.

Le film n'est pas basé sur le suicide non plus. Moi, j'ai adoré la manière dont il s'y prenait pour écrire des chansons - je trouve ça épatant les gens qui peuvent écrire comme ça... Un p'tit coup de baguette sur la batterie et... tac tac tac... il avait un 'beat' pour une nouvelle chanson.

C'était vraiment bon! ;-)

Anonymous said...

J'trouve que ça l'air bon comme film à voir les previews.

Ton article donne le goût d'aller l'voir. lol! ;)



Djo !

Website SEO said...

SEO Services-SEO services from ClickResponse-Expert business analysis, strategic planning & streamlined link building. competitive search engine optimization services drive qualified traffic.