Friday, July 17, 2009

Ma critique de films cette semaine...

Cette semaine, j'ai vu trois films au cinéma - 2 ordinaires et 1 très bon.
.
Premièrement, avec Marika, j'suis allée voir le film d'ado À Vos Marques,Party 2. Voici le synopsis:
Gaby, nageuse à la veille d'entrer au cégep, n'a plus le coeur à la compétition. À l'inverse de son petit ami Fred, qui mise son avenir sur l'important championnat international de natation de Québec, où il défendra comme Gaby les couleurs du Canada. Mais leur séjour là-bas ne sera pas de tout repos. En effet, la présence avec eux du papa-poule de Gaby, de la petite amie de ce dernier et de son petit frère espiègle, rendent les tête-à-tête amoureux quasi impossibles. En outre, la jeune fille préoccupée par son avenir retrouve là-bas un ami de jeunesse qui lui ouvre les horizons. Lorsque Fred rate sa chance d'affronter en finale le fier-à-bras de l'équipe américaine, le couple, déjà fragile, affronte sa première vraie crise.
.
Mon opinion:
Ne payez pas pour voir ce film. Attendez qu'il passe à la tv. C'est vraiment.... oh! vraiment ordinaire. L'histoire est moche et il y a beaucoup de ''longueurs''. On voit Alexandre Despaties environ 2 minutes à la fin du film. Voulez-vous bien me dire ce qu'il fait là ? Il dit 3 mots! C'est tout!!! C'est nul!!! J'étais déçue, mais je crois bien que Marika a apprécié le film quand même! Elle a 11 ans - c'est son genre de film!
Rating: 3/10
.
Deuxièmement, j'ai vu Public Enemies. Voici le synopsis:

En 1933, peu après l'évasion du voleur de banques John Dillinger d'un pénitencier de l'Indiana, J. Edgar Hoover, directeur du Bureau of Investigation, charge l'agent Melvin Purvis de capturer ce criminel, devenu dans les médias l'ennemi public numéro un. Fort de cette publicité, ce dernier reprend les braquages à Chicago, tout en entamant une liaison avec Billie Frechette, préposée au vestiaire d'un restaurant. Se laissant surprendre chez lui en compagnie de la jeune femme, Dillinger est arrêté et de nouveau incarcéré. Mais il parvient à s'évader puis reprend ses activités criminelles, aux côtés de l'impulsif Baby Face Nelson. Le vent tourne cependant lorsque Billie est arrêtée comme complice. Traqué, perdant de sa superbe, Dillinger est finalement abattu à la sortie d'un cinéma par un des hommes de Purvis, le 22 juillet 1934.
.
Mon opinion:
Aaaaaahhh!!! enfin un film en anglais!!! Je ne suis pas nécessairement une grande fan de Johnny Depp, mais dans ce film, il est extraordinaire - the perfect gangster!!! C'est une histoire sur un fait vécu et c'est très bien présenté. Les acteurs, les costumes et les ''décors'' des années '30, wow! c'est vraiment bien réussi.
Rating:8/10
.
Troisièmement, Éric et moi sommes allés voir De Père en Flic. Même si vous avez vu les bandes-annonces 23 909 fois à la tv, voici le synopsis:

Jacques Laroche est une légende au sein des forces de police de la ville de Montréal. Entêté, vieille école et fier de l'être, il a beaucoup de mal à cerner son fils Marc. Ce dernier, lui aussi policier, éprouve pour sa part un énorme ressentiment vis-à-vis de ce père incapable de lui faire autre chose que des reproches. Quand une opération délicate tourne mal et qu'un collègue est kidnappé par le gang de motards criminalisés que les Laroche cherchent à coffrer, le niveau d'acrimonie entre les deux hommes atteint son comble. Contraints d'infiltrer un groupe de thérapie en pleine nature spécialisé dans les conflits père-fils où s'est inscrit l'avocat du chef des motards, Jacques et Marc finissent par se prendre au jeu.
.
Mon opinion:
C'est bien dommage que l'on voit autant de 'gags' dans les bandes-annonces, car lorsque j'ai vu le film, je n'ai pas ri à ces passages. L'histoire n'est pas 'vargeuse' non plus. C'est sûr que j'ai ri à d'autres moments, mais pas autant que j'aurais voulu. Michel Côté, Louis-José Houde et Rémi Girard sont très bons. Un conseil que je vous donne - attendez que le film soit à la tv - n'allez pas au cinoche, ni louez ce film.
Rating: 6,5/10

1 comment:

Anonymous said...

Pourquoi mais pourquoi on ne t'engage pas comme critique de films dans les journaux....???

Les gens pourraient ainsi économiser leurs $$$ et attendre comme tu dis de l'avoir en DVD...

couscous